Sandrine, maman de Camille âgée de treize ans et en UPI

Merci de te battre pour nos enfants. Camille comme toi est très heureuse et ne souffre pas de sa différence et nous ne regrettons pas de l'avoir eu. Moi, sa maman, je n'ai eu aucun doute à son arrivée. Camille était ma fille qu'elle ait un chromosome en plus ou non. Comme avait dit son grand frère âgé à l'époque de 7 ans à son papa toujours triste, "mais papa Camille a deux bras deux jambes un petit coeur qui ne marche pas très bien mais on est heureux de l'avoir et maman est vraiment très contente de son bébé alors arrête de pleurer". Cette phrase est restée gravée dans mon coeur à tout jamais car ce petit bonhomme a su faire ressentir l'essentiel de la vie ..... courage et merci.