Messages de soutien

J’ai lu aujourd'hui même un article qui m’a mis hors de moi dans la vie. Je suis moi-même frère d’une t21 et j'estime que l'état n'a pas le pouvoir de donner ou de prendre la vie. Cette décision appartient aux parents et aux futurs parents. Les trisomiques 21sont des êtres humains, pas une maladie. Moi et ma famille, vous avez tout notre soutien dans votre action. J'ai 15 ans et je me révolte !!!

Pierre-Marie

Merci Eléonore pour ta démarche, tu es un petit soleil pour tes frères et soeurs porteurs de cette maladie mais aussi pour toute l'humanité qui ne peut que s'enrichir de la diversité et unicité de chaque individu qui la constitue.

Carole

Maman de plus de 40 ans célibataire (en PACA) d'une puce adorable porteuse de T21, Charlotte 10 mois, j'écris ici quelques mots afin d'apporter mon total soutien à cette démarche à laquelle j'adhère totalement... Eléonore est une superbe porte-parole d'ailleurs ! Félicitations, tu sais te battre et te voir positivement malgré certains regards comme tu le dis !....

Florence

Un monde où la différence serait absente ne deviendrait-il pas un monde sans amour et sans liberté ?

Papa d'Edouard porteur de la trisomie 21

Merci de te battre pour nos enfants. Camille comme toi est très heureuse et ne souffre pas de sa différence et nous ne regrettons pas de l'avoir eu. Moi, sa maman, je n'ai eu aucun doute à son arrivée. Camille était ma fille qu'elle ait un chromosome en plus ou non. Comme avait dit son grand frère âgé à l'époque de 7 ans à son papa toujours triste, "mais papa Camille a deux bras deux jambes un petit coeur qui ne marche pas très bien mais on est heureux de l'avoir et maman est vraiment très contente de son bébé alors arrête de pleurer".

Sandrine, maman de Camille âgée de treize ans et en UPI

Je suis papa d'une petite Sophie de 8 ans, atteinte de Trisomie 21. Une équipe de France 2 est venue chez nous dernièrement pour réaliser un reportage sur des personnes atteintes de trisomie. Cette émission veut montrer qu'on peut bien vivre et être heureux tout en étant porteur de ce fameux chromosome surnuméraire... Le reportage sera en trois parties, le suivi de notre Sophie, le suivi de deux jeunes adolescents et le suivi de jeunes adultes. L'émission passera le 12 juin, à 13h15 sur France 2.

François

C’est une très belle leçon de courage qui permet de montrer que le soleil brille toujours !

Georges

Quel bonheur que notre Eléonore !! J’ai eu beaucoup d’émotion à la lecture de vos impressions lors de l’intervention d’Eléonore devant une assemblée attentive et émue… Quelle lutte pour exister ! Merci de faire passer votre témoignage si déterminé ; votre combat est légitime et doit aboutir à l’écoute des instances de santé concernées et à l’aboutissement de vos souhaits ! Je vous félicite de mettre tant d’ardeur et de détermination pour montrer et démontrer qu’Eléonore est une pure merveille de joie de vivre !

Bernadette

Maman adoptive de deux enfants porteurs de la trisomie 21, je ne peux que vous féliciter pour votre initiative et souhaiter que beaucoup, énormément de personnes se joignent à vous ! Et que votre collectif continue à grandir et diffuser partout autour de nous, et puisse briser les murs de peur et de fausses idées ! Bonne et heureuse route !

La doudou56, qui à petite échelle se déplace rencontrer des lycéens pour leur parler d'enfants trisomiques 21... qui deviennent des adultes !

Tu proclames haut et fort : “Je ne suis pas une anomalie chromosomique, mais un rayon de soleil”. (..) Trouvera t-on meilleur porte parole que toi pour refuser que se banalise, sous couvert de risque zéro, le diagnostic stigmatisant ? Le handicapé est notre frère ! Devenir hésitant et réducteur de son accueil, à la naissance comme dans toutes les étapes de notre existence, c'est souffler le vent le plus glacial pour notre Occident. Eléonore, merci!

Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la conférence des évêques de France