Créé le 25 mars 2010, le Collectif les Amis d’Eléonore s’engage à intervenir auprès des pouvoirs publics pour que soient respectés les droits et la dignité des personnes atteintes de trisomie 21. Son action est soutenue par plus de 3000 personnes et de nombreuses associations.

Journée Mondiale de la Trisomie 21

 

 




Voir le programme complet

A l’occasion de la troisième journée mondiale de la trisomie 21, le Collectif Les Amis d’Eléonore et ses partenaires veulent remettre au centre du débat la dignité de la personne ayant une trisomie.

Réaffirmer sa dignité c’est :

Dénoncer le dépistage prénatal de masse. / Lutter pour son admission dans le circuit scolaire ordinaire. / Favoriser son parcours professionnel dans les entreprises ordinaires. / Favoriser son intégration dans la ville. / Favoriser un accompagnement humain et adapté tout au long de sa vie.

C’est exiger son inclusion dans la société à chaque étape de sa vie.

Ainsi Le Collectif Les Amis d’Eléonore veut réaffirmer la dignité de toute personne, redonner de la liberté aux personnes et aux initiatives locales, redire que nous sommes égaux, et remettre la fraternité au centre des rapports sociaux.

Présentation du spot vidéo « Chère future maman… » Réalisé pour la Journée mondiale en collaboration avec 10 associations européennes.

Débat « Plus belle ta vie »

La dignité de la personne inspire-t-elle vraiment les politiques d’accompagnement ?/ La logique normative altère-t-elle le respect de la personne dans sa différence ?/ En quoi les solutions alternatives qui favorisent l’inclusion sont-elles plus respectueuses de la dignité ?

Animé par Emmanuelle Dancourt, journaliste.

Jean Paul Delevoye, président du Cese; Eléonore et Emmanuel Laloux, Collectif les Amis d’Eléonore; Danielle Moyse, philosophe; Bruno Deniel Laurent, réalisateur; Frédéric Leturque, maire d’Arras; Thierry de la Villejégu, directeur général de la Fondation Jérôme Lejeune.